Weiss Kreuz

Titre : Weiss Kreuz
Réalisateur : Koyasu Takehito
Année de production : 1998
Nb d'épisodes : 25 Episodes + 2 Oav (Non licenciés).
Il existe une suite de 13 épisodes, "Weiss kreuz glühen" licencié en France sous le nom "Weiss kreuz brillance".
Studio : Animate
Le manga Weiss Side B actuellement en cours chez Soleil manga (2/5 tomes, date de sortie du prochain tome non communiquée) est une sorte de suite à l'animé Weiss Kreuz, après que le groupe ait cessé d'exister. Toutefois, j'ai eu beau chercher le manga sur la base de données de Soleil, il n'y en a aucune trace donc je suppose que le titre a été arrêté ...

Résumé : Aya, Ômi, Yohji et Ken sont tous les quatre fleuristes. Mais ceci est en fait une couverture pour cacher leurs activités de tueurs "Weiss". Sous les ordres de Persia, les quatre assassins se chargent d'éliminer les tueurs dont la justice ne peut pas se charger elle même.

Avis : Un anime qui réellement retenu mon attention malgré son graphisme un peu vieux (ça me rappel un peu les vieux mangas qu'il m'arrivait de regarder étant plus jeune du genre Albator). En effet, l'anime date de 1998 alors question graphisme, on peut bien sur faire mieux, même si ce n'est, finalement, pas catastrophique et que ce n'est absolument pas handicapant pour regarder la série, même si il est parfois bizarre de voir les personnages parler alors que leurs bouches restent immobiles ... J'avoue que cela reste un détail qui m'a un peu échappé. Malgré tout, les personnages sont de charmants jeunes hommes (on a même un petit bisho) tous bien différent les uns des autres au niveau du physique, contrairement à d'autre série, et assez plaisant à voir (même si j'émets un certain doute sur la coupe bizarre d'Aya) ... Ce qui n'empêche pas que je suis traumatisé de voir qu'Ômi, âgé de 16-17 ans peut jouer les barmans ou les "hôtes" de l'air (je sais pas comment ça s'appelle) sans se faire remarquer alors qu'il est encore mineur ... Moi, je dis que c'est quand même bizarre ...

A part ça, les enquêtes sont vraiment sympathiques à suivre (j'émets un gros coup de coeur sur les Oav) et généralement (hormis la partie sur le passé d'Ômi-kun) se finissent à la fin de l'épisode, ce qui évite de devoir voir imédiatement l'épisode d'après pour ne pas être traumatisé à vie de ne pas savoir ce qui va se passer et "Ô mon dieu !" un des personnages ne va pas perdre un oeil ou un bras durant la bagarre .. Et puis, on se doute qu'ils vont toujours s'en sortir entier ^.~ Surtout Aya-tan parce qu'il est super fort et Ômi-kun parce que ça serait horrible de tuer un petit garçon même pas encore majeur ... Franchement, ça serait faire preuve d'un manque de savoir vivre intolérable (je divague ...). En bref, les enquêtes sont aussi intéressantes que le passé des personnages qui nous ait révélé au fur et mesure des épisodes même si les personnages d'Aya et Ômi sont beaucoup plus évoqués ... Personnellement, ça ne me dérange pas, étant particulièrement fan d'Ômi-kun, mais quelqu'un vouant un culte à Ken pourra être déçu par les deux petits épisodes qui lui sont consacrés ...

Les personnages ont, en effet, chacun leur passé et leur propre caractère allant de l'extrovertie et dragueur Yohji pour arriver au froid et calme Aya/Ran qui ne jure que sur sa soeur. Si presque tous les personnages remettent, à un moment ou un autre, leur profession en doute (Aya dit juste qu'il veut arrêter Weiss et uniquement se concentrer sur sa soeur mais je ne crois pas qu'il y ait un passage avec Yohji qui la remet en cause ...), Ômi est celui qui se pose le plus de question. En effet, Ômi est, mine de rien, le plus jeune et ses compétence de hackeur ou les capacités qu'il a pour viser (le genre à mettre en faillite un stand de tir de fête foraine) ne change rien au fait que c'est encore un adolescent et un adolescent qui tue, généralement, fini toujours par se poser des questions. Je ne pense pas vraiment qu'il agit par vengeance au début de l'anime, après tout il a oublié son passé, mais plutôt parce qu'il désire protéger tout le monde ... Je pense que c'est un personnage qui a une façon de voir les choses différentes des autres membres du groupe, ce qui le rend vraiment intéressant ... En plus, il est mignon.
Un détail que j'ai remarqué aussi dans Weiss Kreuz c'est que toutes les filles qui s'intéressent de près au héros (Aya et Sakura exceptées) finissent pas mourir ou par disparaitre. Si la "petite amie" de Ken ne meurt pas, il ne doute bien qu'il ne la reverra plus jamais. La vieille dame qui travaille à l'église finira tué et Asuka est morte aussi avant même que Yohji ne réalise réellement ce qu'il éprouvait pour elle. Quand à Ouka ... Non contente de découvrir que son chéri était son frère, il a fallut qu'elle se fasse assassinée ... Je crois que c'est le personnage féminin qui a eu le moins de chance, même si elle est resté plus longtemps que les autres. Et c'est pareil du côté des méchants entre Nagi et Tot ... Mais je n'en dirais pas plus, je vous ai déjà gâché la moitié de l'intrigue ^.~

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site