Hunter x Hunter

Titre : Hunter X Hunter
Réalisateur : Kazuhiro Furuhashi (Anime)
Satoshi Saga (OAV)
Yukihiro Matsushita (OAV Greed Island)
Makoto Sato (OAV Greed Island Final)
Studio : Nippon Animation
Année de production : 1999
Format : 62 épisodes de 25 minutes.
Mais également deux séries de 8 OAV (Hunter x Hunter OVA et Hunter x Hunter: Greed Island) et une série de 14 OAV (Hunter x Hunter: Greed Island Final)
En France, l’anime est licencié par Dybex.
Il s’agit de la première adaptation anime du manga de Yoshihiro Togashi (38 tomes, en cours). En 2011, Hunter x Hunter sera de nouveau adapté en un anime de 148 épisodes et deux films.

Résumé : Gon est un jeune garçon qui n’a jamais connu son père. Aussi, lorsqu’il apprend que celui-ci est l’un des meilleurs Hunter au monde, il décide qu’il sera, lui aussi, Hunter et qu’il retrouvera son père. Il entreprend donc un long voyage pour tenter de réussir l’examen de Hunters, réputé comme particulièrement difficile et au cours duquel il n’est pas rare d’être blessé, voir tué. Sur place, il fera la connaissance de Leorio, Kurapika, Kirua, mais également le dangereux Hisoka …

Avis : Pour mon anniversaire (même s’il ignorait totalement que ça tombait si bien), l’un de mes amis m’a passé une collection assez phénoménale de DVDs d’anime. Comme il fallait bien commencer quelque part, je me suis dit que Hunter x Hunter serait le plus simple, puisque j’en avais vu quelques épisodes étant enfant.

À cette époque, j’étais un grand fan de Yu Yu Hakusho, l’autre série à succès de Togashi sensei, et j’avais eu du mal à accrocher à HxH que je trouvais trop semblable. Maintenant que je l’ai vu dans son intégralité, je peux dire que même s’il est vrai qu’il y a des similitudes, il s’agit de deux séries beaucoup plus différentes que je le pensais et je suis vraiment ravi d’avoir eu l’occasion de la regarder en entier.

Par où commencer pour parler de HxH … Le plus logique serait probablement de parler de Gon. Au début, le jeune âge de Gon m’a fait un peu peur. Je me suis dit « mince, on va probablement nous faire un gamin anormalement fort et ça va être désagréable, et il va m’agacer … ». Finalement, et même si Gon est très fort pour son âge, ça ne m’a absolument pas gêné. La plus grande force de Gon, elle n’est pas physique. C’est sa naïveté et sa gentillesse qui font que les autres vont le suivre naturellement, même lorsque ça semble fou. Il est doté d’un charisme impressionnant et, comme il ne s’en rend absolument pas compte, il reste très naturel peu importe la situation. De ce fait, il est un personnage extrêmement attachant que l’on aimerait pouvoir connaitre, car la vie semble toujours amusante avec lui.

Et l’un des points fort que j’ai trouvé à cet anime, c’est que malgré ses personnages très jeunes et très forts (Kirua et Gon n’ont que 12 ans), je n’ai pas eu l’impression, comme cela peut souvent être le cas dans ce genre de manga, que tout allait beaucoup trop vite et que les personnages étaient monstrueusement fort. Kirua et Gon ont indéniablement des facilités dans leurs apprentissages, et tous leurs professeurs le pensent à un moment ou un autre. Néanmoins, ils s’entrainent énormément pour progresser et, surtout, ils restent avant tous des enfants. Étrangement, c’est ce qui m’a particulièrement irrité chez Naruto qui m’a énormément plu chez Gon et Kirua. Que ce soit à l’examen de Hunter ou dans la phase finale de G.I., ce qui compte avant tout, c’est de bien s’amuser. D’ailleurs, pour les deux garçons, l’entrainement est souvent prétexte à une compétition bon enfant comme on le faisait en cours de sport ayant leur âge. Cela leur donne un côté naturel et touchant. J’ai notamment beaucoup aimé le passage, dans le dernier épisode de G.I. Final où /!\SPOILER/!\ alors que tout le monde se regroupe autour d’eux pour avoir le plus de chance de remporter la dernière carte, eux décident au contraire d’exploser leur alliance pour voir lequel des deux répondra le mieux aux questions. /!\SPOILER END/!\, un peu comme n’importe quel gamin irait comparer ses High scores avec ses amis à la récréation.

Je sais que j’ai dit que je n’aimais pas les Shônen Nekketsu. Ça n’a jamais été un secret, j’ai même tendance à le crier sur les toits. Pourtant, ce n’est pas l’exacte vérité. Je n’aime pas les Nekketsu qui s’enfoncent dans un cycle sans fin où la quête du personnage devient clairement ridicule et où l’on a presque envie de lui dire d’arrêter de faire l’andouille et de rentrer à la maison. Je n’aime pas non plus le fait que, bien souvent, au cours de quelques tomes, on s’enfonce dans une espèce de mélo totalement inutile, dans le seul but de prolonger l’intrigue. Je ne sais pas ce qu’il en est du manga, après tout, il est toujours en cours et je ne l’ai pas lu, mais je n’ai pas ressenti ça avec l’anime.

Dans l’anime de HxH, chaque arc a une raison logique et on se sentirait presque trahi si ça n’arrivait pas. Sans compter que la plupart ajoute quelque chose d’important à la fois à l’intrigue mais également au développement des personnages. Ainsi, après l’examen de Hunter et avoir récupéré Kirua, Gon s’en va pour devenir plus fort afin de vaincre Hisoka et découvre le Nen, très important dans le monde des Hunter. Et même une fois le Nen appris, il réalise tout ce qu’il peut faire avec et qui nécessite d’apprendre. En fait, Gon et Kirua sont en constant apprentissage ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas, même si l’anime est beaucoup plus long que ce que j’ai l’habitude de regarder. En fait, au lieu de commencer les nouveaux arcs en me disant « cette fois, ça va être l’arc de trop ! » je les entamais le sourire aux lèvres en me demandant ce qui allaient bien pouvoir se passer.

J’ai également aimé l’idée que Gon était loin d’être imbattable. Déjà, s’il est mentalement l’un des personnages les plus forts de l’univers d’HxH, il n’est pas le plus fort physiquement. Même si son niveau du début nous parait impressionnant, on voit rapidement, lorsqu’il est en affrontement avec d’autres, qu’il est loin d’être réellement fort. S’il progresse tout au long de l’anime, il trouvera chaque fois des gens plus forts que lui et c’est plus souvent grâce à la ruse et l’acharnement qu’il parviendra à gagner ses combats. Mais ce n’est pas pour autant que Gon gagne toujours. /!\SPOILER/!\ Ainsi, c’est finalement parce que son adversaire est fatigué de ce combat sans fin qu’il gagne sa licence de Hunter, et non pas parce qu’il l’a battu. Bien au contraire, c’est un jour après la fin de l’examen qu’il se réveil, ayant été blessé par son combat alors que son adversaire n’avait que quelques égratignures (et encore, je ne suis plus sûr …) /!\SPOILER END/!\

Mais ce qui montre le plus que Gon n’est pas invincible, c’est qu’il est très souvent aidé dans ses quêtes. Que ce soit à l’examen de Hunter, où il fait équipe avec Kirua, Leorio et Kurapika, ou dans le jeu Greed Island, où Kirua et lui auraient été bien embêtés sans Biscuit, Gon a besoin d’équipiers et ne serait probablement pas aussi fort tout seul. On en revient alors à ce que je disais au début, la plus grand force de Gon, c’est avant tout sa gentillesse et son charisme qui poussent les autres personnages, souvent plus fort que lui, à l’aider.

Je pourrais dire encore énormément de choses sur Hunter x Hunter. Je pourrais dire que j’ai trouvé ça très différent du souvenir que j’en avais, notamment, j’ai trouvé ça beaucoup plus mature que l’image que j’en avais étant enfant. Je pourrais dire que j’ai réalisé que le personnage de Kurapika, que j’adorais étant jeune, m’a surtout semblé être un vrai p’tit con lors de se revisionnage (ce qui a fait que je l’apprécie encore plus en fait …). Je vais donc surtout dire que j’ai regretté que Leorio ne soit pas un personnage plus important, car je le trouve vraiment sympathique et attachant.

Je finirais cette fiche sur la musique. Le générique Ohayou (1er générique de l’anime) est probablement connu d’une bonne partie des gens de ma génération et le réentendre m’a vraiment fait plaisir. Il est punchy, joyeux, bref, totalement raccord avec la série. Les ending sont tous sympathique aussi, même si j’ai un coup de cœur pour le premier de l’anime et celui de l’arc York Shin City.

En bref, un excellent anime que je recommande à tout le monde. Maintenant, il parait que la version 2011 est bien mieux, il faudra donc que je la tente prochainement. Il me tarde !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site