Danganronpa 3 : Futur

Titre : Danganronpa 3 : Futur
Réalisateur : Seiji Kishi
Studio : Lerche
Année de production : 2016
Format : 12 épisodes de 25 minutes environ
En France, l’anime est diffusé par Wakanim.
L’anime évoque des évènements s’étant passé avant les jeux vidéo Danganronpa: Trigger Happy Havoc et Danganronpa 2: Goodbye Despair. Danganronpa 3 : Désespoir était diffusé en parallèle de l’anime Danganronpa 3 : Futur.

/!\ Attention, cet anime comprend des spoilers relatifs à l’anime Danganronpa: The animation ainsi qu’aux jeux Danganronpa: Trigger Happy Havoc et Danganronpa 2: Goodbye Despair.

Résumé : Pour vaincre les Ultimes Désespoirs, responsable de la Pire tragédie de l’histoire, quelques anciens du l’académie Kibougamine ont créé la Future Fondation. Bien qu’en faisant partie, Makoto Naegi est suspecté de trahison et convoqué pour être jugé. Mais les choses tournent mal lorsque toutes les personnes présentes se retrouvent coincées dans les locaux alors que Monokuma leur explique qu’ils participent au « Final Killing ». Chacun a autour de son poignet un bracelet qui leur donne une action qu’il leur ait interdit de faire sous peine de mort. Pour corser encore un peu plus les choses, Monokuma leur annonce également qu’un traitre se trouve parmi eux et qu’il tuera une personne par heure … sauf s’il est tué avant.

Avis : Comme les épisodes de Futur sortent avant ceux de Désespoir, c’est avec Futur que j’ai découvert pour la première fois l’univers de Danganronpa. En règle générale, j’aime assez les histoires de groupe enfermé, essayant de survivre alors qu’un tueur se cache parmi-eux. Lorsque ce n’est pas trop long (comme c’est le cas ici), c’est vraiment intéressant car on découvre des personnages dans un moment de crises et on en apprend rapidement beaucoup sur leur psychologie.

J’en ai rapidement parlé lorsque je parlais de Désespoir, mais j’ai trouvé intéressant que les animes se recoupent. Au début, je n’éprouvais pas beaucoup d’empathie pour les personnages, mais j’ai commencé à mieux les connaitre au cours des épisodes de Désespoir, et la mort de Yukizome, par exemple, qui ne m’avait rien fait au début, à commencer à me rendre vraiment triste. De même, alors que j’avais énormément de mal avec le personnage de Sakakura au début, j’ai petit à petit commencé à l’apprécié et à m’inquiéter pour lui, comprenant un peu mieux ses motivations grâce à ce que l’on apprend dans Désespoir.

De manière général, sinon, j’ai beaucoup aimé Futur. Jusqu’à la révélation finale, je n’ai pas réussi à trouver qui était la personne derrière cette tuerie, et même si la résolution m’a un peu déçu, /!\SPOILER/!\ donc, pour que l’espoir triomphe, le directeur du service à pousser presque tous les directeurs de sa fondation à s’entretuer ? C’est spécial quand même …, /!\SPOILER END/!\ j’ai beaucoup aimé toute la partie enquête. Chaque semaine, je prenais ma petite feuille mentale intitulé « indice Danganronpa 3 » et j’essayais de trouver qui pouvait donc être le traitre. Or, j’aime énormément les animes qui me force à me triturer les méninges.

Si vous êtes du genre à vous attacher facilement aux personnages, pensez à prévoir quelques kleenex avant de commencer Futur. En effet, comme on peut le voir avec le résumé, ça va être l’hécatombe parmi les personnages et même s’il m’est arrivé d’être vraiment triste devant la mort de tel ou tel personnage que j’avais commencé à réellement apprécié, j’ai trouvé formidable qu’on soit réellement touché par chaque mort. Certes, ce n’est pas forcément au même point à chaque fois, /!\SPOILER/!\ on n’a pas eu le temps de connaitre Gekkogahara en fait, idem pour Great Gozu ,/!\SPOIILER END/!\ mais il y a toujours un petit quelques choses. Même pour Yukizome, qu’on ne connait quasiment pas au début (c’est la première morte après tout), avant même d’avoir vu Désespoir, j’avais trouvé triste que la personne qui avait essayé de réconforter Makoto soit la première à mourir. Ce que je regrette dans la plupart des Survival actuels, c’est que les personnages sont si souvent insupportables qu’au fond de nous, on espère qu’ils crèvent, et le plus vite possible. Ici, au contraire, on passe notre temps à espérer qu’un tel ou une telle va rester en vie jusqu’au bout, même si on sait que ça ne sera probablement pas le cas.

Bon, j’ai déjà expliqué ça rapidement un peu plus haut, mais je maintiens quand même que j’ai été déçu par la résolution. Comme je ne veux pas trop spoiler, je ne vais pas m’étendre, mais disons simplement que, lorsque Makoto évoque les raisons qui ont poussé le traitre à faire ce jeu de massacre, je me suis simplement dit que c’était complètement stupide. Pourtant, le tout partait plutôt bien /!\SPOILER/!\ notamment lorsqu’on apprend que les meurtres de l’attaquant sont en fait des suicides. /!\SPOILER END/!\ et, là encore, on a une belle coordination avec Désespoir, où l’on a eu quelques explications sur le comment des meurtres.

Après, j’avoue avoir légèrement moins accroché à Futur qu’à Désespoir. J’étais contente d’avoir enfin mon jeu de massacre (dit comme ça, c’est très étrange je réalise …) mais, même si je les appréciais, je n’arrivais pas à avoir autant d’affection pour les membres de la Fondation Futur que pour les élèves de la 77e promotion. Et je pense que c’est là aussi l’un des gros points fort de ce duo d’anime. Alors que Désespoir nous présente une classe où chacun vit ses histoires dans son coin qui devient uni pour le meilleur et pour le pire, Futur met en scène un organisme qui se veut uni mais où rien ne semble aller et où chacun semble en vouloir à son voisin. Je ne sais pas si c’est volontaire, mais j’ai trouvé ça excellent.

Sinon, il y a un épisode en particulier avec lequel j’ai eu du mal, c’est celui où l’on voit la sœur de Makoto avec sa copine bizarre. Je ne sais pas vraiment ce qu’il venait faire là, bon, certes, il a fait avancer l’enquête, mais je suis resté bloqué sur le côté très insupportable des deux filles (bon, et aussi de Monaca, mais elle, je suppose que c’est voulu). J’ai, honnêtement, passé l’épisode à me tenir la tête tout en me demandant ce que je regardais. J’ai eu l’impression d’un truc fan service, mit là parce que, bon, il fallait quoi. Surtout après la fin de l’épisode précédent qui semblait annoncer tellement /!\SPOILER/!\ avec l’apparition d’Hajime/Kamukura sur l’île. Je pensais qu’il allait avoir un rôle important pour le coup, et surtout j’étais super content de le revoir (et de l’entendre, j’adore sa voix …) et pourtant … Sans doute que ce sera pour Hope. /!\SPOILER END/!\

Enfin, quoi qu’il en soit, comme pour Désespoir, j’attends avec impatience le final de Hope pour voir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site