Tokyo Ghoul

Titre : Tokyo Ghoul et Tokyo Ghoul √A
Réalisateur : Shuhei Morita
Sudio : Pierrot
Année de production : 2014 – 2015
Format : Deux saisons de 12 épisodes chacune
En France, la série est licenciée par Wakanim (streaming) et @anime (DVD/Blu-ray).
D’après le manga Tokyo Ghoul de Sui Ishida, publié en France par Glénat (terminé en 14 volumes).


Résumé : Dans la ville de Tokyo sont apparus des créatures appelés Ghoul, survivant en se nourrissant d’humains. Un phénomène qui n’intéresse nullement Ken Kaneki, plus intéressé par la lecture, et surtout par la belle jeune fille qui partage ses goûts en matière de littérature. Ce qui ne l’empêche pas d’être un jour attaqué par l’une de ses créatures. Mortellement blessé, il est sauvé par une greffe d’organes de son agresseur mais, à peine remis de son opération, Kaneki doit se rendre à l’évidence. Il est désormais mi-humain, mi-ghoul.

Avis : J’ai hésité un moment à rédigé deux critiques pour Tokyo Ghoul mais, après réflexion, je me suis dit qu’il ne s’agissait finalement que d’une série et qu’il était bête de vouloir absolument la divisé en deux. Lorsque je les rédige en deux temps, c’est logique mais là, j’avais volontaire attenu la seconde saison pour donner mon avis. Je tiens également à préciser qu’à l’instant où j’écris ces mots, je viens juste de terminer le visionnage de la seconde saison et ne me suis, donc, pas encore totalement remis du final, ce qui promet sans doute un joyeux bazar. Mais nous en parlerons plus tard.

Lorsque j’ai commencé Tokyo Ghoul, avec une amie, je me suis dit que ce serait probablement une série qui me plairait. Je ne comprenais pas vraiment la haine farouche qu’avait la majorité des gens envers l’anime, n’ayant pas lu le manga, et même si le personnage de Kaneki me tapait légèrement sur les nerfs, l’histoire me plaisait énormément, les scènes de baston était bien sympathique à regarder et je pouvais allègrement juger les êtres humains sur le comportement d’une petite poignée.

À vrai dire, et c’est sans doute la raison pour laquelle il ne m’est pas venu à l’esprit d’en rédiger une critique lorsque j’ai eu fini, la première saison de Tokyo Ghoul ne m’a pas fait grande impression. Je trouvais les personnages de Kaneki et Amon assez fades, tel que sont tous les personnages principaux de ce genre d’histoire (l’humain qui se retrouve Ghoul malgré lui et qui n’accepte pas sa condition, qui se retrouve confronté à un humain qui croit dur comme fer que les ghoul doivent être éradiqué à qui il va tenter de prouver que rien n’est tout blanc ou tout noir). Comme je le disais dans mon avis de Black Bullet, ce que j’ai aimé dans cette première saison, c’est le dernier épisode, que j’ai trouvé absolument fantastique. Seul soucis, j’ai eu l’impression que ce n’est qu’à la quinzième minute du dernier épisode que l’histoire commençait réellement. /!\SPOILER/!\ Voir Kaneki accepter, enfin, la part Ghoul qui est en lui était tout simplement la seule chose que j’attendais depuis le début et même si je comprends tout à fait l’intérêt de l’avoir vu hésité si longtemps avant, j’ai juste eu envie de péter un plomb à la moitié de la série en le voyant geindre sur son sort. /!\SPOILER END/!\

/!\Attention, à partir d’ici, il est déconseillé de lire si vous n’avez pas vu la première saison et que vous voulez garder la surprise./!\

Parlons maintenant un peu de la seconde saison de Tokyo Ghoul. D’après ce que j’ai lu, elle diffère (volontairement) du manga, ce qui a fait enrager pas mal de personne visiblement. N’ayant pas lu le manga, j’avouerais que ça ne m’a absolument pas dérangé de savoir que ce que je regardais était différant de la version papier, bien au contraire. Il semblerait que ça ait été un choix du mangaka et je le respecte totalement. Cela lui a probablement permis de creuser une situation qu’il avait eue en tête sans pouvoir la mettre en scène, tant mieux.

Jusqu’à présent, presque tous les avis que j’ai pu lire sur cette seconde était incendiaires. Les gens lui reprochaient de ne pas suivre le manga (on en a déjà parlé les mecs …) mais également d’être bâclé, trop centré sur les personnages et pas assez sur l’action. Mon avis, bien que sans doute moins sévère (je ne suis pas chiant question animation, tant que c’est fluide, ça me va), ne sera malheureusement pas très différent. Je ne vais toutefois pas mentir. J’ai vraiment apprécié cette seconde saison. Certes, il y a énormément de papote et beaucoup moins d’action que ce que la fin de la première saison aurait pu nous faire croire. J’ai, néanmoins, trouvé intéressant de creuser les personnages qui n’avaient qu’un rôle secondaire dans la première saison, nous permettant de découvrir ce qui les anime, ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont désormais. Ça a notamment été le cas avec Amon, que je n’appréciais vraiment pas. Alors, certes, découvrir son passé n’a pas fait de lui mon personnage préféré mais j’ai vu son obsession vis-à-vis des Ghoul d’un œil nouveau. J’aurais juste aimé qu’il ait une véritable discussion avec Kaneki à un moment ou un autre.

  Toutefois, je trouve qu’il serait presque malhonnête de dire que la saison deux de Tokyo Ghoul n’a pas été bâclé. D’après ce que j’ai compris, elle reprend le manga dans les grandes lignes et arrivent au même point que lui dans le dernier épisode. Mais à quel prix ? Il aurait certainement fallu encore une dizaine d’épisode pour approfondir tous les sujets qu’on nous balance à la gueule sans jamais nous expliquer. Qui sont les Jumelles Borgnes ? Pourquoi ont elles décidé de devenir des Ghoul ? Pourquoi est-ce que Aogiri a attaqué la prison ? Qui était ce mec contre lequel Kaneki s’est battu après l’avoir délivré ? Comment s’est fini leur match d’ailleurs ? Et tellement d’autres questions qu’on ne peut s’empêcher de poser.

Alors, oui, j’ai apprécié cette saison de Tokyo Ghoul, mais je ne peux m’empêcher de penser qu’on s’est légèrement foutu de moi, à me balancer des pistes et des scénarios dans tous les sens sans jamais aller jusqu’au fond. Si vous n’aviez pas l’intention de revenir dessus, n’en parlez pas. Concentrez-vous sur un truc, finissez le et, seulement après, si vous estimez avoir encore du temps, approfondissez un autre petit détail. Mais ne lancez pas des pistes si c’est pour les oublier la semaine suivante.

Et pourtant, malgré un avis globalement négatif de Tokyo Ghoul √A, non seulement je lui ai mis une note au-dessus de la moyenne sur My Anime List, mais en plus, je lui ai mis une plutôt bonne note. Pourquoi me demanderez-vous … la réponse tient en deux petits mots : dernier épisode …

 

/!\SPOILER/!\ Ce dernier épisode est pour moi tout simplement magique. Même s’il commence avec un bémol – et la Chouette borgne ? Elle part juste comme ça, comme si de rien n’était ? – cet épisode m’a vraiment marqué. Au milieu de toute la violence à laquelle on avait eu droit depuis quelques semaines, il était comme un moment de douceur. Et en même temps, il allait tellement de soi …

Depuis le début de cette seconde saison, j’étais persuadé qu’Hide serait le seul qui réussirait à faire revenir Kaneki. Cela n’a rien à voir avec le fait qu’Hide est – et de très loin – mon personnage préféré, c’était simplement un sentiment que j’avais. Tout comme j’étais persuadé qu’il ne survivrait probablement pas à la série. Je suis pourtant sûr que Kaneki a des sentiments pour Tôka mais j’avais l’impression depuis longtemps, peut-être même depuis la première saison, que Hide serait le seul qui pourrait rendre à Kaneki son humanité, parce qu’il est celui qui l’accepte totalement. Du début à la fin. C’est le truc avec les amis d’enfance.
Ça reste toutefois dur de voir Hide mourir. C’est à la fois totalement cohérent, voir nécessaire, au scénario, et tellement cruel. Hide, c’est un personnage auquel tout le monde s’était attaché naturellement et, bien que nécessaire, sa mort était vraiment un vilain tour de la part de l’auteur.

Quoi qu’il en soit, cet épisode, que ce soit les moments où l’on revoit tous les membres de l’Antique comme avant, lorsque Hide tente de faire sourire Kaneki alors qu’il est, vraisemblablement, plus mal en point que lui (ou étais-je le seul à avoir deviné que le sang qui coulait était le sien ?) ou tout simplement ce final magnifique où, sur une version acoustique de l’opening de la première saison (ma préférée), Kaneki se rend au milieu des membres du CCG avec le corps de Hide dans les bras, est pour moi tout simplement merveilleux. /!\SPOILER END/!\

Ce final, il a très probablement des défauts, il y en a toujours, mais je serais bien incapable de les trouver. Je n’en aurais même pas le cœur. À mes yeux, il rattraperait presque tout ce que je n’ai pas apprécié dans les autres épisodes.

J’aurais voulu vous parlez un peu plus des personnages, un peu plus des musiques (quoi que, on va le faire simplement : saison une, opening génial, saison deux, … heu … what ?!), un peu plus de toutes ces pensées détestables que les humains du CCG ont fait naître en moi au fur et à mesure des épisodes mais au lieu de ça, je préfère simplement terminé, moi aussi, sur ce final. J’ai vu beaucoup de monde espérer une saison trois. Au risque de me faire haïr, une saison trois serait une hérésie. La fin est très bien telle qu’elle est, n’y touchez plus.

 Si je devais vous conseillez cette série, ce serait en très grande partie pour ce dernier épisode.

/!\SPOILER/!\ Ah, oui, tout de même, je me souviens que je voulais absolument parler de quelque chose avant de rendre l’antenne, et il s’agit de l’avant-dernier épisode et du binôme Shinohara-Juzô. J’ai détesté Juzô tout au long de la série, presque au moment où il est arrivé. Pour moi, c’est purement et simplement un psychopathe doublé d’un sadique. Ces personnages peuvent parfois être fantastique (Izaya de Durarara !! est formidable. Certes, il n’est pas sadique mais avouez que c’est un gros sociopathe. Pareil pour Karma de Assassination Classroom.) mais là, c’était juste trop pour moi. Pourtant, lorsqu’il a commencé à se battre, sans aucune chance de gagner, contre la Chouette borgne pour venger Shinohara, il m’a épaté. Je lui aurais presque pardonné la scène avec   Nashiro et Kurona. /!\SPOILER END/!\

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site