Occultic;Nine

Titre : Occultic ; Nine
Réalisateur : Kyōhei Ishiguro
Scénariste : Chiyomaru Shikura
Studio : A-1 Pictures
Année de production : 2016
Format : 13 épisodes de 20 minutes environ.
Il s’agit de l’adaptation du light novel de Chiyomaru Shikura, inédit en France.
En France, l’anime est diffusé par Wakanim.

Résumé : Le paranormal étant un sujet attirant de plus en plus l’attention, Yuuta Gamon, un lycéen de 17 ans, décide d’utiliser sa popularité pour gagner de l’argent et créer un site, Kilikili Basara. Mais lorsque le paranormal s’installe peu à peu dans son quotidien, lui et huit autres personnages doivent s’allier pour comprendre ce qui leur arrivent.

Avis : Avant d’écrire ce petit texte, j’avoue avoir regardé un peu ce que les gens ont pensé d’Occultic ; Nine, ne sachant pas très bien comment exprimer ce que j’avais moi-même ressenti lors de mon visionnage. Visiblement, les avis sont assez tranchés, beaucoup ont adoré, beaucoup ont détesté, je n’ai pas vu grand monde entre les deux. De mon côté, j’avoue que lire tout ça ne m’a pas vraiment aidé à faire le point.

Je crois qu’une série ne m’a jamais laissé autant dans le flou qu’Occultic ; Nine. Seulement, contrairement à d’autres anime, comme Gunslinger Stratos par exemple, ce n’était pas réellement un flou désagréable. Je ne comprenais pas tout ce qui se passait dans l’anime, mais je n’en étais pas frustré. Le fait que les informations soient distribuées au compte-goutte rendait au contraire l’histoire d’autant plus intéressante. Je pense néanmoins, qu’il s’agit d’une série qui mériterait un re-visionnage une fois terminée, d’une traite cette fois. Car même si le rythme d’un épisode par semaine permettait de maintenir le suspense et d’assimiler les informations d’une fois sur l’autre, je suis persuadé que l’anime gagnerait en clarté en étant vu une seconde fois, l’intégralité d’un coup. Il y a tellement de détails disséminés dans les épisodes qui prennent une importance ou un sens lors des derniers épisodes que ça doit être vraiment intéressant. (Si quelqu’un a l’occasion de le faire un jour, dites mois si ça apporte bien quelque chose, des fois que je me trompe.)

Dans Occultic ;Nine, on va suivre neuf personnages importants différents. (J’ai d’ailleurs été surpris de voir que Ririka était classée en « main character » alors que Kisaki n’est que « supporting », je pensais que c’était le contraire.) Des personnages que l’on apprécie pas forcément au début, notamment à Gamon à qui j’ai longtemps voulu mettre des claques, mais qu’on apprend à connaitre au fil des épisodes et auxquels on finit par s’attacher. Que ce soir Sarai, qui semble être un vrai petit con au début, ou Miyuu, je me suis parfois surpris moi-même à réaliser que j’avais commencé à bien aimer tous ces personnages. Le seul détail, au niveau des personnages, qui m’aurait troublé jusqu’au bout est la poitrine prohéminante de Ryôtatsu. Franchement, qui est l’idiot responsable de ça ? Déjà, la pauvre doit avoir terriblement mal au dos, et puis c’est tout simplement laid … Quelle idée vraiment …

L’un des soucis lorsque l’on veut vendre Occultic ;Nine, c’est qu’il est très difficile d’en parler sans spoiler puisque les détails qui viennent tout de suite pour expliquer ce qui est si bien dans l’anime ne sont dévoilés qu’assez tard dans l’histoire. En discutant avec mon frère, qui n’a pas eu l’occasion de regarder, je me suis même demandé si parler de l’incident 256 n’était pas déjà considéré comme du spoil. (J’ai estimé que non.) Le plus embêtant dans mon cas, est que j’ai commencé à réellement adhérer à l’histoire /!\SPOILER/!\ lorsque les personnages découvrent qu’ils sont morts /!\SPOILER END/!\ soit facilement à la moitié. Ce n’est pas que je n’aimais pas avant, mais que je n’avais pas encore un réel intérêt pour la série. Je la regardais en me disant « c’est sympathique, mais … ». À partir de ce passage, en revanche, j’ai compris que l’anime était beaucoup plus perché que je ne l’avais cru au début et c’est à partir de là que mon intérêt a véritablement démarré. Donc pour le coup, en parler sans spoiler …

Pour éviter de tomber dans le piège, je dirais déjà que les génériques sont formidables. Que ce soit l’opening ou l’ending, ils sont vraiment accrocheurs et, malgré ma légère préférence pour l’ending, ils valent vraiment tous les deux le coup. Maintenant que la saison est terminée, je dois dire que, musicalement, on a eu du très très bon !

Sinon, j’avoue ne, malheureusement, pas avoir tout compris à Occultic ;Nine et c’est d’ailleurs le reproche que j’aurais à faire à série. Même si elle est excellente, il y a énormément d’explications scientifiques (notamment dans la seconde partie) et j’avoue que j’ai rapidement renoncé à comprendre. Je sais que je suis très mauvaise pour tout ce qui est scientifique et que ça a tendance à me passer très haut à dessus de la tête, mais j’avoue que là, j’ai l’impression que Occultic ;Nine est vraiment parti très loin et je me demande quelle proportion du public a été capable de tout appréhender. C’est, à mes yeux, le seul vrai défaut de cette série.

Malgré tout, je ne peux que la recommander aux amateurs de mystères et de paranormal, ils seront sans aucun doute ravis !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site