Ikebukuro West Gate Park (IWGP) [Drama]

Titre : Ikebukuro West Gate Park
Nb d'épisodes : 11 épisodes
Scénariste : Kudo Kankuro
Réalisateurs : Tsutsumi Yukihiko/Isano Hideki/Kameko Fuminori
D’après un roman de Ishida Ira (publié en France chez les éditions Philippe Picquier).

Résumé : Makoto, 20 ans, est un jeune délinquant qui partage son temps entre trainer dans les rues d’Ikebukuro et aider sa mère dans son magasin de fruits et légumes. Il doit également tenir tête à l’inspecteur de police amoureux de sa mère qui lui demande de rejoindre leur service et à Takashi, king du gang des G boys, qui verrait bien parmi les siens.

Avec son ami Masa, il fait un jour la connaissance de Shun, Rika et Hikaru, qui deviennent rapidement des amis. Mais c’est alors que Rika est assassinée par le strangler qui sévi dans le quartier. Makoto, soupçonné par la police, n’a pas d’autres choix que de retrouver lui-même le coupable pour venger son amie.

Avis : J’aime le quartier d’Ikebukuro et c’est ce drama qui m’a permis de le découvrir. Lorsque j’étais au Japon, j’ai visité énormément de coin de Tokyo mais il n’y avait qu’à Ikebukuro que je me sentais vraiment chez moi, comme si j’y avais toujours vécu. Rien que pour m’avoir fait connaitre ce fantastique quartier, j’aime ce drama.

J’ai étrangement eu envie de me le repasser il y a quelques temps (sans doute en réalisant que ça faisait plusieurs mois que je n’avais pas évoqué le nom de Yamapi …) et je n’ai pas regretté, bien que j’avais encore relativement en tête les passages les plus importants. J’ai réussi à être une nouvelle fois surpris par des détails, des actions, que j’avais eu le temps d’oublier et cette seconde vision m’a permis de remarquer des choses auxquels je n’avais pas fait attention la première fois, des signes avant-courant de certains évènements, justement parce que je savais qu’ils allaient se produire. C’était très intéressant. Et cela m’a permis de découvrir que IWGP n’était vraiment pas un drama qu’on se lasse après l’avoir vu une fois.

Les personnages sont indéniablement un des principaux points forts de ce manga. Que ça soit Makoto, Shun, Takashi ou Yokoyama, leurs qualités et leurs défauts les rend humains et attachants. J’avais d’ailleurs une fois utilisé le roman comme exemple dans une dissertation de Français portant sur les personnages dans les romans, ce que je n’ai pas l’habitude de faire pour éviter d’afficher mon côté manga maniac. Mais là, le charisme qui se dégage de Makoto malgré le fait qu’il soit comme n’importe quel autre gamin d’Ikebukuro m’avait réellement interpelé et je m’étais senti obligé d’en parler, preuve de la profondeur des personnages de ce drama.

Outre les personnages, le scénario est aussi extrêmement bien mené. Le point fort du drama a d’ailleurs été de réussir à mêler plusieurs enquêtes du roman (pourtant clairement indépendantes entres-elles dans le livre) tout en parvenant à conserver le fil rouge autour du personnage de Yamai (et d’Hikaru qui n’apparait que dans la première histoire du roman). Mais en plus, les enquêtes sont bien ficelées et leurs issues sont souvent négatives pour les personnages impliqués, ce qui sert aussi au réalisme. On est pas dans un de ces feuilletons où personne ne meurt même au milieu d’une guerre ou où tout fini bien dans le meilleur des mondes après avoir enquêté sur une disparition.

Mais malgré ce côté un peu sombre, IWGP est également bourré d’humour ce qui nous permet de regarder sans pour autant faire une dépression par la suite, malgré tout le sérieux dont il est parfois question. Les derniers épisodes montrent bien cela, notamment lorsqu’au milieu de violente bagarre, les policiers songent avant tout à s’interroger sur l’accent d’un inspecteur qui a disparu. Et tout le drama est rempli de ces petites situations burlesques qui viennent nous relaxer après une scène particulièrement touchante, sans pour autant masquer le sérieux de l’histoire. On pleure beaucoup quand on regarde IWGP, mais on rigole assez rapidement après, comme si tout avait été calculé pour qu’on retrouve le sourire dans les moments critiques lorsque le choc initial est passé. Je ne sais pas si je suis très clair.

Et vous le savez, j’aime bien les amitiés bien viril ! (MENSOOOONGE ! Enfin non … C’est compliqué.) J’aime lorsqu’on met l’accent sur l’amitié et ça, IWGP le fait merveilleusement bien. Dans le fond, au début, les G-BOYS sont juste une bande de potes qui font des conneries. Par ailleurs, la majorité des personnages à qui Makoto va venir en aide sont d’anciens camarades de lycée. Dans de multiples occasions, on peut voir l’importance que chacun des personnages portent à ceux qui l’entoure. Je trouve ça assez magnifique, cette importance de la place de l’amitié.

Mais bon, rien n’est parfait. Je vais passer sur quelques détails qui auraient pu me déplaire pour m’attaquer uniquement au GROS point noir de cette série, j’ai nommé le personnage de Hikaru. Très franchement, lorsque j’ai relis ma critique précédente, je me suis dit que j’avais probablement exagéré en parlant d’elle mais en fait, absolument pas. Cette fille est juste insupportable tellement elle est chiante. Toujours à pleurnicher  pour tout et pour rien comme si elle était la petite fille la plus malheureuse du monde. /!\ SPOILER /!\ Les révélations finales à son sujet et son étrange relation avec Yamai pendant tout le drama parviennent à lui donner une légitimité et je trouve son histoire affreuse. Néanmoins, je peux comprendre son autre personnalité qui ne la voit que comme une gamine pourrie gâtée qui geint sur son sort en se cachant dès que les choses vont mal pour lui céder la place. /!\SPOILER END/!\ Très franchement, même si on m’avait appris à la fin qu’elle était la fille caché de Makoto et de Takashi, je n’aurais toujours pas pu la supporter …

Je finirais cette critique simplement en disant que la bande audio est juste incroyable, l’opening est hyper prenant et je ne me lasse pas de l’écouter en boucle. Rien que pour ça, je vous conseille d’essayer un épisode.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site